Une journée dans la vie d’un représentant commercial itinérant chez Sysco

by

Vous êtes-vous déjà demandé ce que les représentants commerciaux itinérants font chaque jour? Chaque travail dans la vente est différent et travailler chez Sysco est assurément une expérience unique. Lisez ce qui suit pour découvrir comment ces deux jeunes diplômés ont commencé leur carrière dans les ventes chez Sysco!

Rachel Thistle
Rachel Thistle
Représentante commerciale itinérante
Trent University Durham, programme d’études supérieures en marketing et en entrepreneuriat
Région de Kawartha/Muskoka autour de la SocEx de Peterborough

Rachel Thistle a connu ses ambitions professionnelles très tôt dans sa vie – elle savait qu’elle voulait avoir sa propre entreprise. Sysco l’a attirée en tant qu’organisation pouvant offrir des perspectives de croissance et de développement personnel avec une culture d’entreprise. «Sysco s’est démarquée du lot en offrant des récompenses uniques, des opportunités de croissance et une formation immersive», affirme Rachel. Elle a postulé chez Sysco juste après avoir obtenu son diplôme, mais n’a pas obtenu le poste. Cette expérience ne l’a pas découragée cependant, elle lui a appris la persévérance. Elle a présenté une nouvelle demande deux ans plus tard et, après plusieurs entretiens, elle a décroché le poste!

Désormais, rien ne peut arrêter Rachel! Elle travaille sur l’établissement de relations avec les fournisseurs et les clients, la gestion de crise, le marketing et l’estimation des coûts des produits alimentaires, la gestion des stocks et bien plus encore! Son poste est très diversifié et enrichissant. «J’aime la variété et la personnalisation de l’expérience de service à la clientèle, cela rend chaque vente passionnante. Il n’y a pas deux clients identiques et ils ont tous besoin d’une expertise commerciale, de produits et de services différents», commente Rachel.

S’attendre à l’inattendu

Malgré le processus de candidature détaillé qui a préparé Rachel à un poste à la fois exigeant et passionnant, des défis quotidiens subsistent, notamment lorsque vous travaillez avec des personnes. Cependant, Rachel sait qu’elle pourra toujours relever les défis auxquels elle est confrontée grâce au système de soutien extraordinaire de Sysco. «Sysco s’efforce en permanence de créer un engagement fort en termes de travail d’équipe et d’inclusion», dit-elle. Ces défis et ce cadre propice au sein de Sysco ont notamment permis à Rachel d’acquérir des compétences en organisation, gestion du temps, résolution de problèmes, relations interpersonnelles et communication.

Rester curieux

Le meilleur moyen de surmonter les difficultés au travail est de s’engager dans un apprentissage continu. Par chance pour Rachel, Sysco propose une formation sur le terrain avec des mentors, des vidéos sur divers sujets et produits, une formation fournisseur, une formation en classe, des conférences et bien plus encore. «Sysco vous plonge dans la formation dès le premier jour», explique Rachel.

Elle décrit le cheminement de carrière chez Sysco plus comme une toile que comme une échelle. Elle peut donner à sa carrière la tournure de son choix, et Sysco la suivra tout au long du processus.

Avec autant de moyens d’action, Rachel est optimiste quant à son avenir. Elle est impatiente de poursuivre sa carrière chez Sysco. Si vous voulez suivre ses pas, Rachel recommande d’être courageux, de prendre des initiatives, de définir des objectifs et de garder à l’esprit que le développement de carrière joue un rôle essentiel à Sysco.

Robert Kaminogiannakis
Robert Kaminogiannakis
Représentant commercial itinérant
Université du Québec en Outaouais/Concordia Business
Gatineau/Montréal

Robert Kaminogiannakis a découvert deux passions très tôt dans la vie – la nourriture et les ventes. «Après avoir vendu ma première paire de jeans, je savais que les ventes étaient exactement ce que je voulais faire», affirme Robert. Même s’il s’est toujours imaginé devenir avocat, cette expérience de vente a marqué un tournant dans sa carrière. Dès qu’il a découvert sa vocation, il a commencé à chercher une entreprise qui lui permettrait de s’épanouir pleinement dans sa carrière de vendeur. Ses talents et ses passions ont été naturellement réunis lorsqu’il a été embauché chez Sysco.

Se préparer

Parfois, la passion ne suffit pas pour garantir le travail de vos rêves – vous avez également besoin d’expérience! L’expérience de Robert dans la restauration, ses connaissances et ses relations dans l’industrie alimentaire l’ont aidé à se préparer pour son entretien chez Sysco. En dépit de son parcours étoffé, Robert pense qu’il a toujours beaucoup à apprendre. Même pendant l’entretien, il est resté honnête et humble. Il n’essaya pas de prétendre qu’il savait déjà tout, mais il s’assura plutôt de communiquer sa volonté d’apprendre et son désir de contribuer à faire grandir Sysco.

Se mettre au travail

Sysco a accueilli Robert avec un processus d’intégration dynamique et concret. «Les fournisseurs viennent au bureau et nous donnent des instructions sur les produits, nous expliquent les avantages et nous aident à les vendre. Cette expérience rend les produits tellement plus faciles à vendre», affirme Robert. Ces présentations ont lieu de manière bihebdomadaire chez Sysco pour s’assurer que chaque employé est en mesure de réaliser la meilleure vente possible et de répondre à toutes les questions des clients.

Continuer à apprendre

Bien qu’il se soit rapidement intégré à Sysco, Robert admet que le travail était exigeant au premier abord. Le secteur est extrêmement vaste, les clients (chefs) sont exigeants, et leurs questions peuvent être pointues. «C’est différent de la vente d’un seul produit. Chez Sysco, je dois en vendre un grand nombre à la fois, ce qui signifie garder à l’esprit les informations sur tous ces produits.»

Cependant, bien que les débuts ne soient pas toujours des plus faciles, ce travail comporte certains avantages. «Parfois, je me sens suffisamment en confiance pour appeler un chef avec qui je travaille pour lui demander des conseils de cuisine! Certains clients sont davantage comme des amis désormais.»

La partie la plus « dangereuse » du travail de Robert correspond à la dégustation de produits qu’il effectue lors des réunions avec les clients et les fournisseurs. «Vous devez faire attention – au cours de mes trois premiers mois au sein de l’entreprise, j’ai pris 4,5 kg!» plaisante Robert. Toutefois, les visites et les conversations quotidiennes avec les clients sont essentielles à la création de relations et à l’établissement d’une relation de confiance.

Dépasser les objectifs

Parmi les autres aspects stimulant du travail chez Sysco, citons l’initiative « Vendeur du mois ». Robert et ses collègues se lancent tous les mois dans une compétition amicale pour évaluer qui vend le plus, et le gagnant reçoit un petit prix. À la fin de l’année, le « Vendeur de l’année » reçoit un prix spécial et des félicitations de tous les membres de l’entreprise. Sans compter que c’est un excellent moyen de gravir les échelons de l’entreprise, et c’est exactement ce que Robert a l’intention de faire.

Dans l’ensemble, Robert recommande de travailler chez Sysco pour un certain nombre de raisons:

Avez-vous une passion pour les produits alimentaires et de très bonnes compétences relationnelles? Êtes-vous doué pour surmonter les obstacles et en tirer des enseignements? Suivez l’exemple de Rachel et Robert – explorez ici les opportunités d’emploi chez Sysco!

Share