This job is no longer available.

Transition Coordinator // Coordonnateur(trice) à la transition - Centre de justice des Premiers Peuples de Montréal

Sep 29, 2020
Montréal, Quebec

Transition Coordinator

(Post en français ci-dessous)

The First Peoples Justice Centre of Montreal (FPJCM) is an organization that works in partnership with the Indigenous community and the justice system in Montreal to support, inform and empower Indigenous persons in addressing their justice issues. The FPJCM also aims to Indigenize the justice system, including educating key players and creating justice alternatives, in order to deal with Indigenous persons in a fair, culturally respectful and restorative way.

The FPJCM is expanding its services to develop a reintegration and after-care program that will offer and coordinate support for Indigenous adults and youth 16+ leaving the criminal justice system and re-establishing themselves in Montreal. The goal is to support Indigenous individuals who have been involved in the carceral system​ ​to address the impacts of intergenerational trauma and addictions, and develop life skills to better prepare them to contribute positively to their families and communities upon release.

The FPJCM is looking for an experienced individual to develop the reintegration and after-care component of the FPJCM, and conduct outreach and engage with Indigenous ​individuals who have been involved in the carceral system​, urban community contacts and services, and Correctional Services of Canada (CSC) personnel including Parole Officers and Aboriginal Community Liaison Officers, and Makivik Liaison Officers and others.

The position

  • Develop and plan a Reintegration & After-Care program

    • Identify existing programming, challenges and gaps
    • Develop protocols and procedures for the program
    • The program may involve:
      • Support the individual with their release plan, based on their needs and objectives​ to ensure a successful transition.

      • Support Indigenous ​individuals who have been involved in the carceral system through in-person supports such as life skills programming to prepare them for release.

      • Provide in-person supports to those who have already reintegrated in Montreal.

      • Assist Indigenous offenders who are applying for parole.

  • Collaborating with FPJCM team to
    • Work with community partners and community members to create links and networks

    • Provide access to Elders and cultural healing in the urban setting, group programming related to life skills and culture, and referrals to services such as housing, healthcare needs, and arts/culture.

    • Run group programming for Indigenous people exiting the criminal justice system that is based in culture, including healing and sharing ​circles.

  • As a person, the successful candidate has:

    • A caring, responsive, engaging, and supportive approach to the experiences of others;

    • A collaborative and self-motivated way of working, while strong ability to work in a team;

    • Experience working with people who have been involved with the criminal justice system;

    • An ability to maintain confidentiality and handle delicate personal information with respect;

    • Interest in building a program;

    • Strong intervention skills based in a trauma-informed approach; and,

    • Lived experience and/or experience in social work, psychology, counselling, or intervention.

Language: ​Proficiency in both French and English is preferred, but not required. Ability to speak an Indigenous language is highly valued.

Salary: ​Salary of $27 per hour depending on experience, two weeks’ vacation for the first year with an increase in subsequent years, one week at Christmas, and 10 wellness days. One year contract with the possibility of renewal. Access to an Elder who visits the FPJCM on a regular basis. The position is 37.5 hours per week at our office in downtown Montreal.

To apply​: Send your resume and a cover letter [both are required] to ​admin@justicemontreal.ca. Please indicate the title of the job and/or number in your application. ​Please apply by August 24, 2020 at 5:00pm.

Priority will be given to Indigenous candidates. For this reason, please identify if you are Indigenous in your cover letter.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Coordonnateur(trice) à la transition

Le Centre de justice des premiers peuples de Montréal (CJPPM) est un organisme qui travaille en partenariat avec la communauté autochtone et le système de justice de Montréal pour soutenir et informer les autochtones, ainsi que pour leur permettre de prendre en main leurs démêlés avec la justice. Le CJPPM vise également à adapter le système de justice aux Autochtones, notamment en formant des joueurs clés et en créant des solutions de rechange en matière de justice, de façon à traiter les personnes autochtones d’une manière équitable, culturellement respectueuse et réparatrice.

Le CJPPM offre maintenant une plus vaste gamme de services et a créé un programme de réintégration et de suivi qui offrira et coordonnera le soutien apporté aux adultes et aux jeunes autochtones de plus de 16 ans issus du système de justice criminel qui reviennent s’installer à Montréal. L’objectif est d’aider ​des Autochtones qui ont été incarcérés à​ faire face aux effets du traumatisme et de la toxicomanie intergénérationnels et à acquérir des connaissances élémentaires en vue de mieux les préparer à contribuer de façon positive à leurs familles et à leurs communautés une fois qu’ils auront été libérés.

Le CJPPM est à la recherche d’une personne expérimentée qui puisse élaborer un programme de réintégration et de suivi au sein du CJPPM, intervenir auprès des personnes autochtones ayant été incarcérées et mener des activités de sensibilisation auprès des personnes-clés et des services au sein de la communauté urbaine, ainsi qu’auprès du personnel du Service correctionnel du Canada (SCC), y compris les agents de libération conditionnelle, les agents de liaison de la communauté autochtone, les agents de liaison de Makivik et d’autres.

Le poste

  • Prévoir et élaborer un programme de réintégration et de suivi

    • Examiner les programmes existants, leurs défis et leurs lacunes

    • Élaborer les protocoles et les procédures du programme

    • Le programme pourra comprendre ce qui suit :

      • Appuyer ceux à qui s’adresse le programme et leur plan de libération en fonction de leurs besoins et de leurs objectifs​, afin d’assurer la réussite de leur transition;

      • Aider ​les Autochtones qui ont été incarcérés​ en leur fournissant un appui personnalisé et en leur offrant un programme de connaissances élémentaires afin de les préparer lorsqu’ils seront libérés;

      • Offrir un appui personnalisé à ceux qui ont déjà été réintégrés à Montréal;

      • Venir en aide aux contrevenants qui présentent une demande de libération conditionnelle.

  • Collaborer avec l’équipe du CJPPM afin de :
    • travailler avec les partenaires communautaires et les membres de la communauté en vue de créer des liens et des réseaux
    • fournir l’accès aux Aînés et à la guérison culturelle dans le contexte urbain, aux programmes en groupes liés à l’apprentissage des connaissances élémentaires, ainsi qu’à l’aiguillage aux services comme le logement, les soins de santé, les arts et la culture.
    • animer des programmes de groupes pour les Autochtones à leur sortie du système de justice criminelle; ces programmes seront fondés sur la culture et comprendront notamment des cercles de guérison et des cercles de partage.
  • Sur le plan personnel, la personne retenue pour ce poste :

    • devra être bienveillante, alerte, dévouée et disposée à appuyer les expériences des autres;

    • travaillera de façon collaborative, sera motivée par son travail et aura l’expérience du travail en équipe;

    • aura acquis une expérience professionnelle auprès de ceux qui ont eu maille à partir avec le système de justice criminelle;

    • saura maintenir la confidentialité et traiter avec respect les renseignements personnels de nature sensible;

    • démontrera de l’intérêt à mettre sur pied un programme;

    • aura de bonnes capacités d’intervention et adoptera une approche qui tienne compte des traumatismes subis;

    • pourra s’identifier à une expérience similaire et/ou aura acquis de l'expérience en travail social, en psychologie, en intervention ou à titre de thérapeute.

Langues : ​Une bonne connaissance à la fois du français et de l’anglais est préférée, mais n’est pas exigée. Parler une langue autochtone sera considéré comme un atout important.

Salaire : ​Le salaire est de 27 $ l’heure en fonction de l'expérience; deux (2) semaines de vacances la première année et davantage dans les années subséquentes, une semaine à Noël et dix (10) jours de bien-être. Contrat d’un (1) an avec possibilité de renouvellement. Consultations avec un Aîné qui fait des visites à intervalles réguliers au CJPPM. Semaine de 37,5 heures à notre bureau au centre-ville de Montréal.

Pour postuler ​: Veuillez envoyer votre curriculum vitae et une lettre de présentation [tous deux sont requis] à ​admin@justicemontreal.ca. Veuillez préciser le titre et/ou le numéro du poste dans votre lettre de présentation. ​Veuillez postuler avant le 24 août 2020 à 17 h.

Les candidats autochtones seront privilégiés. C’est pourquoi, si vous êtes autochtone, nous vous demandons de le souligner dans votre lettre de présentation.

This job is from CharityVillage