Air traffic control tower

Carrières

Une carrière dans les services de circulation aérienne te positionne au premier plan pour assurer que les aéronefs fonctionnent de manière efficace et en toute sécurité.

Nos carrières sont exigeantes et gratifiantes, et aucun jour ne ressemble au précédent.

Il y a deux professions principales dans les services de circulation aérienne- contrôleur de la circulation aérienne et spécialiste de l’information de vol, chacune avec ses propres spécialisations et un rôle important dans un des meilleurs services d’aviation au monde.

Calgary Tower controller in position
 

Contrôleur tour

Les contrôleurs tour sont affectés à l’un des 41 aéroports au pays. Ils ont une vue directe de l’aéroport et des aéronefs, et ils communiquent par radio avec les pilotes pour leur donner des instructions et des autorisations.

Ces instructions et autorisations leur permettent d’assurer le débit sécuritaire et ordonné de la circulation dans un espace aérien défini appelé « zone de contrôle » ainsi qu’au sol sur les pistes et voies de circulation. L’exploitation de chaque une tour varie selon le volume et la complexité du trafic, la géographie, les conditions météorologiques et les procédures locales. Les tâches comprennent la gestion de divers appareils allant du gros-porteur commercial jusqu’au petit appareil de loisirs sur des circuits d’entraînement.

FORMATION ET SALAIRE

La formation au contrôle tour commence à l’unité de formation régionale dans l’un des sept centres de contrôle régional. La première étape comprend une formation en classe et sur simulateur. Tu te familiariseras d’abord avec le manuel d’exploitation et la phraséologie particulière à utiliser, et tu passeras graduellement à la formation sur simulateur dans un aéroport fictif appelé aéroport de March. Selon l’emplacement où tu seras posté, tu pourras être appelé à terminer ta formation sur un simulateur de haute-fidélité qui reproduit presque exactement un aéroport réel. Ensuite, tu seras jumelé à un contrôleur expérimenté qui sera ton instructeur en milieu de travail.

TOTAL

Durée totale de formation
10 à 18 mois

Limites de salaire pour un contrôleur tour accrédité:
69 000 $ à 131 000 $

Oceanic controller at the Gander ACC
 

Contrôleur régional

Les contrôleurs régionaux utilisent des affichages de surveillance, des processeurs de données de vol et des systèmes de communication pour coordonner le débit sécuritaire, efficace et ordonné de la circulation aérienne dans les secteurs en route ou terminal (en approche des aéroports). Contrairement à leurs collègues dans les tours de contrôle, ils guident des pilotes qui peuvent se trouver sur des voies aériennes à des milliers de kilomètres de leur centre.

Ces hommes et ces femmes sont affectés à l’un des sept centres de contrôle régional (CCR) situés à Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Toronto, Montréal, Moncton et Gander. Chaque CCR gère la circulation aérienne dans une vaste portion de l’espace aérien canadien, que l’on appelle « région d’information de vol » (RIV). Les RIV se subdivisent à leur tour en « secteurs » gérés par des contrôleurs possédant des connaissances poussées sur ces espaces aériens.

FORMATION ET SALAIRE

La formation au contrôle régional est dispensée à l’unité de formation dans l’un des sept CCR. La première étape comprend une formation en classe et sur simulateur. Tu te familiarisas d’abord avec le manuel d’exploitation et la phraséologie particulière à utiliser dans tes communications avec les pilotes, puis tu passeras graduellement à la formation pour les sous-unités afin de te préparer à gérer un secteur particulier. Ensuite, tu seras jumelé à un contrôleur expérimenté qui sera ton instructeur en milieu de travail

TOTAL

Durée totale de formation:
17 à 30 mois

Limites de salaire pour un contrôleur régional accrédité:
95 000 $ à 140 000 $

A specialist uses electronic flight strips at the Saint-John FSS.
 

Spécialiste de l’information de vol (service consultatif pour aéroport)

Les spécialistes de l’information de vol jouent un rôle essentiel pour la sécurité au sein du système de navigation aérienne du Canada.

À plus de 50 aéroports du pays, les spécialistes œuvrant dans les stations d’information de vol fournissent des renseignements essentiels aux aéronefs à l’arrivée et au départ de leurs emplacements respectifs. Entre autres, ils aident les pilotes à choisir la piste pour l’atterrissage et le décollage et transmettent des renseignements sur le vent et le calage altimétrique et le « trafic à proximité » (ils tiennent les pilotes au courant des autres aéronefs évoluant près de l’aéroport afin de les maintenir hors de danger). Ils contrôlent également les mouvements des véhicules sur les pistes et les voies de circulation et fournissent toute une gamme de renseignements additionnels, depuis les comptes rendus de l’état de la surface des pistes aux conditions météorologiques. Certaines stations d’information de vol fournissent également des services consultatifs télécommandés d’aérodrome aux emplacements avoisinants.

En travaillant à une station d’information de vol, tu utiliseras des technologies de circulation aérienne parmi les plus évoluées au monde. Plusieurs stations d’information de vol sont équipées d’alimentations radar afin d’aider à la surveillance des mouvements d’aéronefs, et toutes les stations d’information de vol travaillent dans un environnement sans papier et utilisent la technologie d’écran tactile pour communiquer en toute transparence avec les autres unités de NAV CANADA.

FORMATION ET SALAIRE

La formation du spécialiste de l’information de vol commence à l’unité de formation régionale dans l’un des sept centres de contrôle régional. La première étape comprend une formation en classe et sur simulateur. Ensuite, tu seras jumelé à un spécialiste expérimenté qui sera ton instructeur en milieu de travail jusqu’à ce tu sois soyez prêt à travailler de façon autonome

TOTAL

Durée totale de formation:
8 à 12 mois

Limites de salaire pour un spécialiste de l’information de vol (service consultatif pour aéroport) accrédité:
53,000 $ à 89,000 $

Specialist at the Quebec FIC delivering a weather briefing
 

Spécialiste de l’information de vol (Centre d’Information de Vol)

Les spécialistes affectés à l’un des huit centres d’information de vol (CIV) offrent des services de planification de vols, des données météorologiques interprétatives approfondies et des services consultatifs en route aux pilotes évoluant dans l’espace aérien canadien. De plus, ils avisent les services d’urgence lorsqu’un aéronef est porté disparu ou en retard et aident à la coordination des efforts de recherche.

Les pilotes consultent souvent les spécialistes de l’information de vol avant le décollage pour profiter de leurs connaissances approfondies des conditions météorologiques et des avis spéciaux le long du trajet prévu qui peuvent avoir une incidence positive sur la sécurité et l’efficacité. Ces spécialistes travaillent à partir de l’un des huit CIV situés à Kamloops, Whitehorse, Edmonton, Winnipeg, London, North Bay, Québec et Halifax.

FORMATION ET SALAIRE

La formation du spécialiste de l’information de vol dans un CIV commence à l’unité de formation régionale dans l’un des sept CCR. Tu devras suivre la même formation en salle de classe qu’un spécialiste de l’information de vol (aéroport) avant de passer à un cours spécialisé de services d’exposé au pilote. Ensuite, tu seras jumelé à un spécialiste expérimenté qui sera ton instructeur en milieu de travail jusqu’à ce que tu sois prêt à travailler de façon autonome. Note que la majorité de ces postes sont occupés par des spécialistes de l’information de vol chevronnés.

TOTAL

Durée totale de formation
11 à 15 mois

Limites de salaire pour un spécialiste de l’information de vol (CIV) accrédité
64,000 $ à 86,000 $